Mais alors ? Quand doit-on accorder « quelque » ?

Posté par:

Il y a quelques jours, j’écrivais un article mentionnant le fait que j’avais fait « quelque quarante kilomètres. »

Aussitôt lu un proche m’alerte :

« Ah ! Tu as oublié un accord !

– Hein ? Quoi ? Comment ? Où ça ?

– Là : quelque quarante kilomètres !

– Ah mais non ce n’est pas une faute !

– Mais alors quand est-ce que l’on accorde quelque ?»

Bref tout devient compliqué si l’on applique les règles de Français connues de personnes, et que tout le monde pense que le soi-disant écrivain public fait des fautes un peu énormes !

Mais du coup me voici avec une idée d’article : éclaircir cette mystérieuse règle de la langue française ! Alors un grand merci à toi qui a crié à la faute, tu te reconnaîtras 😉

Essayons de simplifier la grammaire française !

Il y a deux situations dans lesquelles « quelque » ne s’accorde JAMAIS !

Premier cas : quelque peut-être remplacé par « un certain »

Exemple : Il viendra nous voir dans quelque temps.

Il viendra nous voir dans un certain temps.

Deuxième cas : quelque peut-être remplacé par « à peu près » et il précède un nombre

Exemple : Il y a quelque vingt ans de cela. Ou encore, c’est à quelque quarante kilomètres !

Il y a à peu près vingt ans de cela. C’est à peu près à quarante kilomètres.

Et voilà facile, n’est-ce pas ?

Mais quand s’accorde-t-il ?

Quelque s’accorde lorsqu’il exprime une quantité imprécise.

Exemple : Je te donne les quelques centimes qu’il me reste dans ma poche.

Pour aller plus loin …

Je fais le choix de ne pas vous perdre avec des histoires de déterminant, de nom non comptable et d’adverbe, mais pour ceux qui souhaitent aller plus loin, n’hésitez pas à consulter le Littré référence, le must pour réviser les règles de grammaire !

 

0

À propos de l'auteur:

Passionnée, je vous accompagne dans vos projets pour donner de la force à vos écrits
  Related Posts

Ajouter un commentaire